Contact Us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right. 

         

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

Pourquoi je tricote avec des laines naturelles locales

Blog

Pourquoi je tricote avec des laines naturelles locales

Solène Le Roux

J’ai récemment sorti une collection de modèles, Terroir, tricotés avec des laines naturelles locales françaises. Tricoter avec ce type de laines a toujours été important pour moi.

Depuis que je me suis remise à tricoter adulte, j’ai toujours adoré découvrir des laines locales, rustiques, de différentes régions du monde. J’apprécie leur touché, j’aime apprendre les différentes traditions locales, et en les tricotant je me sens un peu plus proche du mouton et de la terre qui leur ont donné naissance.

Cover02.jpg

DÉCOUVRIR DES TRADITIONS LOCALES

Quand je pars en vacances, j’ai toujours aimé chercher si la région que je vais visiter produit des laines locales et j’ai parfois du déployer tous mes efforts pour en trouver. Il y a quelques années, quand j’étais en vacances en Bretagne, je ne me souviens plus combien de boutique de laines ou de produits locaux j’ai visité avant de trouver enfin la jolie laine du Menez-Hom que j’ai utilisé pour mon béret Onion Johnnies dans la collection Terroir.

Les laines locales ont toujours été pour moi le plus beau souvenir de vacances, je les collectionnais (et je les collectionne encore !) et j’ai toujours adoré passer du temps avec elles à fabriquer quelque chose de beau, à profiter de leur caractère unique en me souvenant des beaux moments passés en vacances.

Mais ce sont plus que de simples cartes postales pour moi. Ces laines sont une invitation à découvrir les traditions locales, à rencontrer les bergers et artisans, à en apprendre plus sur leur vie, leurs valeurs, leurs processus. J’ai toujours trouvé ça fascinant et ça ajoute beaucoup de valeur à mon tricot quand je peux tracer son origine, que j’ai rencontré les animaux dont les toisons ont servi à fabriquer la laine, les fermiers dont les soins et l’amour ont permis aux moutons de grandir heureux, les fileuses et fileurs qui connaissent tous sur les fibres avec leur savoir-faire unique, les teinturiè.res, reines des couleurs, les créatrices et créateurs de laine, et tous ces beaux métiers entre dont on ne connaît pas forcément le nom mais ça ne les rend pas moins importants.

UN ENGAGEMENT POUR UN MODE DE VIE DURABLE

J’adore cette phrase qu’on peut lire parfois : « It’s not a hobby, it’s a post-apocalyptic life skill » (Ce n’est pas un hobby mais une compétence de survie post-apocalyptique). Je sais que c’est sensé être drôle, mais j’ai toujours trouvé à cette phrase une grande part de vérité. S’il n’y avait pas de technologie, si on devait revenir à un mode de vie plus simple et trouver son rôle dans une société de ce type, je sais que je pourrais toujours tricoter, faire des couvertures et vêtements pour garder les gens aux chaud. Leur apprendre à tricoter aussi pour leur apporter un moment de respiration dans une dure journée, une petite étincelle de créativité, dans une tâche qui malgré tout produit quelque chose d’utile.

Et si je le ferais dans un monde post-apocalyptique, pourquoi ne pas le faire maintenant ? Pourquoi ne pas utiliser ces laines qui ont un faible impact environnemental, soutenir les gens qui les fabriquent et travaillent à la préservation de leurs traditions locales tout en soutenant leurs communautés locales, créant du travail dans des zones rurales désertés, des petits revenus additionnels pour les bergers…

Tricoter avec des laines naturelles locales, c’est bien plus qu’apprécier la laine en elle même, c’est un engagement pour aider notre planète, même un tout petit peu, et pour soutenir des gens qui font des choses bien dans ce monde.

UNIQUE ET POURTANT ABORDABLES

Une laine naturelle locale est généralement une toute petite production. Beaucoup d’entreprises ont des laines de qualité différente chaque année car les moutons, la météo, et pleins d’autres paramètres ont été différent de l’année précédente. C’est comme un Grand Cru de vin ou de thé, c’est complètement unique et inestimable !

Quand vous tricotez avec ces laines, vous trouverez parfois des petits morceaux de pailles, juste pour vous rappeler d’où elle vient. Il n’y a pas deux laines naturelles locales qui sont semblables et c’est comme une petite aventure quand vous en essayez une. Rien à voir avec le mérinos superwash, ces laines ont de la texture. Fini le 100% laine sans plus d’indication, vous allez pouvoir découvrir les différentes races de moutons, certaines donnent des laines incroyablement légères, certaines ont un touché plus rustique, certaines sont naturellement grasses… Quand elles sont teintes, elles prennent la couleur différemment et peuvent être teintes sur des bases qui ne sont pas blanches à 100% ce qui leur donnes de grande richesses et profondeurs de tons. Quand elles ne sont pas teintes, vous pouvez vous émerveiller de la beauté des couleurs naturelles des toisons.

Les laines naturelles locales sont l’opposé exact de la standardisation qui vient avec les grosses productions. Et pour moi, c’est ça qui les rend si belles.

Avec quelque chose d’aussi unique, on pourrait croire qu’elles sont très chères, mais même pas !

En créant ma collection Terroir, j’étais surprise de voir à quel point les prix de ces laines sont raisonnables. Des cinq laines que j’ai tricoté, le prix moyen est en dessous de 15€ pour 100 grammes, le minimum étant à 8€, le maximum à 25€. La production et distribution en circuit court permet à ces marques de garder des prix plutôt bas ce qui rend leurs laines très accessibles.

Cliquez ici pour acheter le collection Terroir, faite de 6 modèles d’accessoires tricotés en laines naturelles locales

Cliquez ici pour en savoir plus sur la collection Terroir et lire les portraits des personnes formidables qui sont à l’origine de ces laines naturelles locales